JUST HAIR Coiffure

"travailler sur la gestion de carrière des femmes"

Secrétaire national CFE-CGC, Jean-François Foucard dresse un premier bilan de l’index de l’égalité femmes-hommes en entreprise et en appelle à des dispositions pour briser le plafond de verre dont pâtissent les femmes.

A Belfort, deux syndicats de General Electric attaquent l’Etat en justice

Leur dernière entrevue, mardi 1er octobre, à Bercy, avec les équipes de Bruno Le Maire, ministre de l’économie, « n’a absolument rien donné », rapporte, déçu et agacé, Philippe Petitcolin, porte-parole de l’intersyndicale (CFE-CGC, SUD et CGT) de l’entité belfortaine de General Electric (GE). Conséquence : deux syndicats ont décidé de passer à la vitesse supérieure. « On leur a dit : “Maintenant, ça suffit ! On ne discute plus !” »

développement durable - rse

Fer de lance d’un engagement éco-responsable quotidien et résolument engagée en matière de développement durable et de responsabilité sociétale des entreprises, la CFE-CGC vient d’éditer une brochure dédiée aux PME sur les ODD.

« la cfe-cgc assume ses positions sans être assignée à résidence »

Concertation sur la réforme des retraites, assurance chômage, négociation sur l’encadrement, dialogue social national interprofessionnel, élections professionnelles et CSE en entreprise… Invités le 1er octobre de l'Association des journalistes de l'information sociale (Ajis), François Hommeril, président de la CFE-CGC, et Gérard Mardiné, secrétaire national en charge de l’Economie, ont livré leur analyse et exprimé les positionnements de la CFE-CGC (morceaux choisis ci-dessous).

nous sommes au congrès

François Hommeril : « Au-delà des enjeux statutaires, le Congrès doit aussi être un temps fort de débats. Avec trois grandes thématiques qui seront mises en avant cette année : ce que signifie aujourd’hui être membre de l’encadrement ; la qualité du travail et l'environnement de travail, et enfin l'impasse à laquelle nous mène la gestion par les coûts, qui génère de la souffrance dans le monde du travail. »

« la cfe-cgc assume ses positions sans être assignée à résidence »

Concertation sur la réforme des retraites, assurance chômage, négociation sur l’encadrement, dialogue social national interprofessionnel, élections professionnelles et CSE en entreprise… Invités le 1er octobre de l'Association des journalistes de l'information sociale (Ajis), François Hommeril, président de la CFE-CGC, et Gérard Mardiné, secrétaire national en charge de l’Economie, ont livré leur analyse et exprimé les positionnements de la CFE-CGC (morceaux choisis ci-dessous).

François Hommeril, un président qui détonne à la CFE-CGC

L’exemplaire de Révolution, le livre-programme d’Emmanuel Macron paru en 2016, est posé sur une étagère du bureau de François Hommeril, au siège parisien de la Confédération française de l’encadrement - Confédération générale des cadres (CFE-CGC). Une édition de poche, un peu cornée, que le dixième président de la centrale des cadres s’est vu offrir par son frère, consul général de France à Atlanta, aux Etats-Unis.