A Belfort, deux syndicats de General Electric attaquent l’Etat en justice

A Belfort, deux syndicats de General Electric attaquent l’Etat en justice



Leur dernière entrevue, mardi 1er octobre, à Bercy, avec les équipes de Bruno Le Maire, ministre de l’économie, « n’a absolument rien donné », rapporte, déçu et agacé, Philippe Petitcolin, porte-parole de l’intersyndicale (CFE-CGC, SUD et CGT) de l’entité belfortaine de General Electric (GE). Conséquence : deux syndicats ont décidé de passer à la vitesse supérieure. « On leur a dit : Maintenant, ça suffit ! On ne discute plus ! »

 
 
source ici